L’édito des rétros : Hackez le Speed boat

Le blog des Alcemistes

L’édito des rétros : Hackez le Speed boat

Hackez enfin le speed boat

Un point des points délaissé dans le speedboat classique est le coté personnes et relations au sens large. Et même, si les process et les outils peuvent apparaitre dans les ancres, il y a d’autres façons d’aller plus loin en affinant nos demandes aux participants.

Nous allons reprendre le même SpeedBoat, en le complétant au niveau graphisme et en ajoutant des zones qui pourront être utilisées pour obtenir d’autres informations.

Attention, toutefois, une rétrospective ne doit pas durer trop de temps et on ne va pas demander aux participant de remplir l’ensemble des zones (ce serait long et fastidieux pour tous)

Notre vision complète du Speed Boat

Les zones 1️⃣, 2️⃣ et 3️⃣ restent inchangées (même si nous ne sommes pas obliger de les jouer dans cet ordre, il s’agit de numéro de zone rien de plus). Pour rappel :

  • 1️⃣Ce qui nous pousse
  • 2️⃣Ce qui nous freine
  • 3️⃣Notre objectif

Les autres zones sont nouvelles et permettent d’atteindre d’autres objectifs qui sont suivant le code couleur :

  • Orange : attention portée sur la santé de l’équipe
  • Rouge : attention portées sur les risques
  • Vert : étapes supplémentaires aux zones bleues
  • Orange : humain
  • 4️⃣Demandez à l’équipe de baptiser le bateau. Donnez un nom au bateau qui représente au choix : – l’équipe : si vous voulez avoir l’opinion que l’équipe à d’elle même – le projet : si vous voulez avoir l’opinion que l’équipe à du projet
  • 5️⃣Demandez à chaque membre de l’équipe d’indiquer sa météo pour le sprint suivant : va-t-on naviguer sur une mer d’huile ? ou avançons nous vers une tempête ? (brouillard, pluie, soleil tout est possible…) Dessin sur le tableau, dessins sur post-it ou coller des images pré-définies tout es là aussi possible.
  • 6️⃣Demandez à chaque membre de l’équipe quelle perle rare il cherche ou va chercher dans le prochain sprint ou à plus ou moins long terme. Quel trésor il convoite en douce. (on a des résultats comme je suis sur le front et je voudrais faire plus de back, je voudrais à terme devenir scrum master et j’ai des idées de rétro que je voudrais tester…) . A noter que certains ne veulent pas s’exprimer sur le sujet, ou n’ont simplement pas de but caché. Ne forcez pas la main. –
  • 7️⃣Demandez à chacun de se dessiner. Et toi ? où te positionnes-tu sur le dessin ? (on obtient des choses étonnantes un PO qui participait se voyait avec des jumelles dans la vigie pour voir loin, logique. J’ai eu des participants qui nageaient devant en essayant de tirer le navire, d’autres dans des barques loin derrière le bateau, d’autres au milieu de l’eau avec les requins. J’ai même eu un DSI qui s’était dessiné en train de faire un trou dans la coque du navire avec une pioche, car il n’aimait pas le projet !)
  • Rouge
  • 8️⃣L’iceberg partie visible : les dangers connus qui nous guettent et dont l’équipe est certaine de rencontrer.
  • 9️⃣La célèbre partie immergée de l’iceberg : les dangers inconnus, ce que l’équipe ressent, la peur inavouée, irrationnelle mais qui est là. Le récif invisible que le marin devine par habitude, mais ne sait pas où il se trouve et s’il va le rencontrer, mais qui mettrait à coups sûr un coup dur à l’équipage. (souvent des éléments extérieurs, voir politiques ou techniques : serveur vieillissant qui montre des signes de faiblesses et qui risque de lâcher, des bruits sur une réorganisation qui se profilerait…)
  • 🔟Le requin : c’est la représentation la plus délicate à manier, car potentiellement rattachable à des personnes (et on ne donne pas de nom, on est bienveillant dans l’exercice, on reste juste factuel). Le but est de déterminer les attaques potentielles que pourrait subir l’équipe ou le projet. (Un DSI qui n’aime pas le projet et voudrait l’arrêter. Un RH qui voudrait se séparer d’une personne clef, un service achat qui va négocier à la baisse les services d’un prestataire clef….) prudence donc sur ce point sensible.
  • Vert
  • 1️⃣1️⃣L’ile représente une escale avant d’arriver sur l’ile au trésor. C’est une étape qui peut être jouée de deux façons (toujours suivant ce que l’on cherche : – Avant d’arriver au trésor, quelles étapes devons nous avant tout réussir ! (installer la machine et réussir à la configurer, régler le gros bug de la semaine….) – Pour arriver au trésor, nous avons besoin de faire le plein : formation, personne supplémentaire, licences supplémentaires etc…)
  • 1️⃣2️⃣Le quai : pour partir léger vers le nouveau sprint, nous nous sommes débarrassés du superflu, de l’inutile, bref de nos vieilles habitudes. Que laissons nous au port ? OUI c’est un accès direct au Drop

Et maintenant ? Cela faisant bien entendue partie de la phase de collecte de données. Nous allons devoir les traiter.